Grande Couette et Grande Nat

_MG_0081 copie

Présentés par 2 marottes : « Grande Couette et Grande Nat », ce spectacle est un enchaînement de plusieurs scènes musicales ou contées qui se déroulent à la fois derrière et devant le castelet avec sollicitation d’une participation active du jeune public.

Les spectateurs feront d’abord la connaissance de 2 marionnettes à gaines en peluche : « Doudou et Reureuil » qui n’hésiteront pas à venir se frotter à eux, puis viendra Guillaume (marionnette à fils) pour chanter et « planter des choux » avec les spectateurs.

L’histoire de « Fleur de Corail et les 3 énigmes » se déroule au-dessus du castelet, sur une musique originale de Karl Baudoin, avec des marottes, un dragon, un lutin et une participation active des enfants avant que ne revienne Guillaume pour sa rencontre avec la Princesse Bleue.Le spectacle s’achève par une parade de toutes les marionnettes sur la musique de « La ruée vers l’or » de Chaplin.

sigle Nouméa copie Avec le soutien de la ville de Nouméa
sigle PS copie de la direction de la culture de la Province Sud
sigle gouv copie et du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

 

JAUGE : 60 enfants maximum, de 2 à 10 ans

Ce spectacle animé par une seule marionnettiste s’adresse à un nombre restreint d’enfants afin de privilégier le contact direct et faciliter leur participation verbale ou physique tout au long du spectacle

ESPACE SCENIQUE : 3,50m larg x 3m prof x 2,50m haut

Le spectacle se joue à la fois derrière le castelet de 2,5m de large avec les marottes et les marionnettes à gaine, devant et parmi les enfants avec les marionnettes à fils et une des marionnettes à gaine. La structure légère permet de s’adapter à de petits espaces (genre salle de motricité dans les écoles), à condition que ceux-ci soit fermés et avec un minimum d’obscurité.

DURÉE : 45 à 50 min. (compte tenu de l’âge et de la participation du public)

+ possibilité de manipulation et de dialogue avec les spectateurs après le spectacle.

( montage 1h, démontage 3/4h). Plusieurs séances possibles dans la journée.
TARIF : me consulter   contact



RÉSUMÉ DU SPECTACLE

Présenté par deux marottes Grande Couette et Grande Nat , le spectacle est un enchaînement de différents numéros avec, au centre, une histoire dont la trame est issue des contes populaires.

Tout commence avec une danse cocasse des deux commères sur la célèbre B.O.F. des «Temps modernes » : « Je cherche après Titine ». Puis, elles nous présentent un personnage attachant : Guillaume  (marionnette à fils) qui viendra devant le castelet pour chanter et mimer avec les spectateurs la fameuse comptine « Savez-vous planter des choux ? »

Grande Nat revient alors pour présenter Doudou et Reureuil, deux marionnettes à gaine en peluche qui danseront à la fois derrière le castelet et parmi les enfants sur la B.O.F. de « La ruée vers l’or »

Après leur sortie, arrive Fleur de Corail, l’héroïne de l’histoire. Les enfants vivent avec elle ses démêlés avec le Dragon, qui menace de la dévorer si elle ne résout pas les 3 énigmes.

La jeune fille trouvera de l’aide auprès d’un lutin (marionnette cône) mais celui-ci lui proposera, en échange, un affreux chantage : elle devra lui donner son premier enfant puisque grâce à lui, elle épousera le roi qui avait promis le mariage à celle qui saurait délivrer son pays de l’horrible monstre.

La future reine accepte le marché pour avoir la vie sauve et le jour de la naissance de son 1er né, elle devra à nouveau résoudre une autre énigme pour pouvoir garder son enfant : trouver le nom du lutin.

Elle y parvient grâce à l’aide des enfants et l’histoire se termine dans l’allégresse.

Après son départ, les enfants feront la connaissance de Sourinette qui viendra leur murmurer quelques mots aux oreilles (mais chut, c’est un secret !) et puis Grande Couette et Grande Nat  viendront nous annoncer le retour de Guillaume qui viendra danser parmi les enfants sur la B.O.F. de  « Une vie de chien » avant sa rencontre avec la Princesse Bleue qui l’éveillera d’un baiser pour une danse en duo sur un autre morceau des «Temps modernes ».

Enfin, Grande Couette et Grande Nat reviennent une dernière fois pour la parade et il s’ensuit un défilé de toutes les marionnettes du spectacle sur une musique endiablée et les applaudissements en mesure des spectateurs

LA PRESSE EN PARLE

 

 

DOSSIER PÉDAGOGIQUE

Avant le spectacle

Ce spectacle a été conçu prioritairement pour le public scolaire de cycles 1 et 2 et ne nécessite pas de préparation particulière au préalable sauf celle d’apprendre aux enfants à avoir un comportement de spectateur (ne pas avoir peur de l’obscurité, rester assis pendant le spectacle, écouter mais aussi répondre aux sollicitations des marionnettes …) et les sensibiliser à une forme d’expression plutôt inhabituelle ici.

Il sera aussi intéressant de leur apprendre la chanson du spectacle que je leur demande de chanter avec la marionnette à fils, à savoir « Savez-vous planter les choux ? »

pendant le spectacle

Je sollicite la participation active des enfants tout au long du spectacle aussi bien pendant les interventions des 2 marottes qui jouent les présentatrices que pendant l’histoire de Fleur de Corail, d’où l’intérêt de limiter le nombre de spectateurs afin de permettre aux plus timides de s’extérioriser grâce à une identification très forte aux personnages.

Je demande donc aux enseignants d’être particulièrement attentifs aux comportements des élèves pendant le spectacle car l’expérience a montré qu’il se produit souvent des réactions inhabituelles de leur part (les plus timides osent prendre la parole ou au contraire les plus turbulents peuvent être terrorisés par le dragon). La limitation de la jauge me permet aussi de venir manipuler les marionnettes à gaine, à fils et à doigt parmi les enfants assis par terre et que chaque spectateur profite de ces moments particuliers de proximité avec les marionnettes.

APRES LE SPECTACLE

La séance de manipulation des marionnettes du spectacle avec les enfants, qui suit immédiatement la représentation, servira à présenter le rôle du marionnettiste, à répondre aux questions « à chaud » des enfants et leur permettra de « prendre le pouvoir » sur ces objets animés qui leur ont fait parfois très peur.

Plusieurs pistes sont ensuite envisageables au sein de la classe dans différents domaines d’activités :

  • maîtrise de la langue

Et particulièrement le langage d’évocation en reformulant la trame narrative de l’histoire racontée par les marottes, histoire que j’ai inventée en suivant la morphologie des contes populaires traditionnels (situation initiale, déclencheur, épreuves avec les personnages positifs et négatifs et dénouement final).

L’implication en général très forte des enfants pendant le spectacle servira de motivation pour analyser les différents éléments de l’histoire : lieux, époque, personnages principaux et secondaires, actions … pour ensuite inventer à leur tour un conte basé sur la même structure.

  • sensibilité, imagination, création

Ce spectacle peut servir de déclencheur pour donner envie aux enfants de fabriquer leurs propres marionnettes et pourquoi pas, de monter un petit spectacle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *